8 conseils pour bien débuter les paris sportifs

Vous stressez en regardant un match de football ? Vous avez deviné le dernier vainqueur de Roland-Garros ? Vous aimez les jeux de hasard ? Vous souhaitez gagner de l’argent ? Tentez les paris sportifs et stimulez votre adrénaline sportive. Nous vous proposons un guide d’informations et d’astuces afin de bien débuter dans les paris sportifs.

1. Choisissez votre sport ou votre compétition de prédilection

Pour bien débuter dans les paris sportifs, ne vous aventurez pas dans des compétitions obscures ou bien dans des sports que vous méconnaissez. Rien ne vaut la connaissance des équipes engagées, des formes du moment, des rivalités, ou bien tout simplement, des règles du jeu. Pour parier, vous devez connaître les éléments qui peuvent influer sur la rencontre. Commencez donc par votre sport de prédilection, il vous sera possible d’étendre vos paris quand vous serez un joueur aguerri.

2. Trouvez votre bookmaker

Si vous tapez « bookmaker » sur Google, vous trouverez un nombre de sites à n’en plus finir. Afin de bien débuter dans les paris sportifs, n’hésitez pas à choisir un opérateur par sa réputation. Si vous êtes novice, essayez de trouver le site qui vous paraît le plus simple d’utilisation et qui vous donne envie de jouer. Vous pouvez consulter la liste des sites légaux en France publiée sur le site de l’ARJEL ou bien, nous vous conseillons de débuter par des bookmakers comme PMU, Betclic, ParionsWeb, Bwin, Unibet...

3. Profitez des meilleurs bonus

Vous pouvez aussi choisir votre bookmaker en fonction des bonus à l’inscription. En effet, les opérateurs offrent dans la plupart des cas des bonus aux nouveaux inscrits afin qu’ils puissent se familiariser avec le site tout en profitant d’un premier pari sans risque. Souvent sous conditions, le bonus peut vous aider à bien choisir et à bien débuter dans les paris sportifs. Par exemple, le bookmaker Betclic offre un bonus de 100€ à l’inscription, remboursé sur le premier pari.

4. Ayez connaissance de tous les types de paris

Avant de vous lancer dans votre premier pari, n’hésitez pas à vous informer sur les types de paris possibles. Pour commencer, le pari simple est comme son nom l’indique : simple. Votre gain correspond à votre mise multipliée par la côte. Il existe aussi de nombreuses variantes comme le pari double chance, le pari multiple, le plus/moins, le pari en direct, le pari score exact, le handicap… N’oubliez pas que le spread bet est interdit en France (pari sur des possibles événements d’une rencontre comme les fautes, les cartons…)

5. Familiarisez-vous avec les côtes

Les côtes sont les indices que vous proposent les bookmakers afin de savoir le montant potentiel de votre gain. Ainsi, votre gain correspond à votre mise multipliée par la côte. Sachez que les côtes sont instaurées par les opérateurs et peuvent donc varier d’un site à l’autre (qui peut prédire l’avenir ?). Par exemple, selon la probabilité d’un événement, la côte sera plus ou moins faible. Plus la côte est basse, plus le gain sera faible, mais la probabilité de gagner est plus élevée (sans jamais être sûre à 100 %).

6. Envoyez vos documents administratifs

N’omettez en aucun cas l’envoi des documents administratifs. En effet, par soucis de sécurité, l’ARJEL impose aux bookmakers une inscription assez stricte. Pensez à bien renseigner vos informations, le bookmaker vous demandera un justificatif d’identité et peut bloquer votre compte en cas de différences. N’oubliez pas non plus de saisir vos coordonnées bancaires : c’est le seul moyen légal pour retirer vos gains.

7. Gérez votre budget

Faites bien attention à votre argent quand vous vous lancez dans les paris sportifs. L’appât du gain et l’envie de compenser une perte peuvent vous conduire à certains désagréments. Fixez donc une limite dans votre budget d’approvisionnement en fonction de vos moyens, une limite dans vos mises, commencez par de petites sommes et surtout, restez calme si vous perdez sans essayer de vous refaire instantanément. Il est possible de vous créer un petit tableau récapitulatif de ces informations afin de suivre clairement votre budget, vos mises, vos gains et vos pertes.

8. Les erreurs à ne pas commettre

Il existe quelques petits conseils très simples afin de ne pas commettre l’erreur du débutant : ne misez jamais tout votre capital, ne pariez pas forcément sur votre équipe ou joueur de cœur (restez objectif !), ne jouez pas sur des rencontres sans enjeux, misez sur peu de rencontres à la fois, soyez patient et gardez une chose en tête : une rencontre sportive n’est jamais gagnée d’avance.